06 mars 2010

Critique de "Voyeurism Vol.1 : A Voyage Into Rare Cosmic Disco & Boogie"

Pascal Vermeulen, chroniqueur disco kitsch51QlxTM337L

   Voyeurism, disque sorti de nul part dont le seul titre aurait peut être du attirer mon attention.

   Pourtant c’est la pochette, hideuse à souhait, qui m’a poussé à écouter cette galette space disco. D’ailleurs c’est marrant ce lien étroit entres pochettes douteuses et musique cosmique.

   C’était déjà le cas dans les années 70 et en jetant un rapide coup d’œil au catalogue Full Pupp (label de Prins Thomas) force est de constater que rien n’a vraiment changé. Heureusement le la pochette lo-fi ne reflète en rien le contenu du disque.

   Il s’agit en fait d’une des meilleurs compiles disco sortie fin 2009. Onze morceaux cosmiques aux influences tantôt baléarique, tantôt funky et n’ayant pas peur de s’aventurer vers le flamenco ou la musique orientale. Ces morceaux rares, voire inédits ont été compilés par un certain Voyeur, personnage connu préférant garder l’anonymat et que je soupçonne d’être un collectionneur acharné. Sa sélection est redoutable. Chaque titre ("Breakin" pour n’en citer qu’un) est capable de transformer un geek au teint blafard en clubber spasmophile survolté. Voyeur à eu le bon goût d’insérer des morceaux plus insolites entres les tracks classiques. Notamment "The Dabla", "Voyeur" ou encore "Rappinwordyhood".

   "Voyeur" morceau chanté en français dont les paroles, bien que complètement kitsch, foutent quand même bien la honte à tous les paroliers R&B francophones de ces 15 dernières années.

J’ai envie de partir, de me laisser aller.

Respirer de l’air pur dans un monde éloigné.

Changer mon atmosphère, vivre au bord de la mer.

Regarder la pleine lune caché dans les dunes.

   "Rappinwordyhood" est quant à lui un east meets west hallucinant de 10 minutes dans lequel s’entrechoquent rythmiques disco, instrumentations classiques orientales et changement de rythme soudain.

   Voila un disque forcément voué à la confidentialité, mais laissez vous quand même tenter car ce premier volume  est vraiment passionnant. Vivement le volume 2.

Ecouter Voyeurism

Posté par Magali RT à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Critique de "Voyeurism Vol.1 : A Voyage Into Rare Cosmic Disco & Boogie"

Nouveau commentaire